Alpsman : le triathlon de l’extrême autour du Lac d’Annecy

Alpsman : le triathlon de l'extrême autour du Lac d’Annecy

Si vous cherchez un défi sportif hors du commun, ne cherchez pas plus loin : l’AlpsMan est le triathlon extrême qu’il vous faut. Se déroulant chaque année autour du Lac d’Annecy, cet évènement attire des athlètes de tous horizons, prêts à se mesurer à une épreuve de natation, de vélo et de course à pied d’une intensité rare. Devenu une référence depuis son lancement en 2016, ce triathlon extrême continue de séduire par son parcours exigeant et ses paysages époustouflants.

En bref :

Idées principalesDétails
🏊‍♂️ Début spectaculairePlonger du bateau pour nager 3,8 km jusqu’à la rive
🚴‍♀️ Étape vélo épuisanteParcourir 180 km avec franchissement de cinq cols majeurs
🏃‍♂️ Marathon finalTerminer au sommet du Semnoz ou au bord du lac
🌍 Engagemment écologiqueRéduire l’impact avec des partenaires écoresponsables

Natation, vélo… et après ? un marathon !

L’AlpsMan commence en beauté avec une épreuve de natation unique en Europe. Les participants plongent dans les eaux cristallines du Lac d’Annecy depuis un bateau ancré au milieu du lac, parcourant ainsi 3,8 km jusqu’à la rive. Un début de course qui offre des frissons garantis et une expérience mémorable pour les triathlètes.

Après avoir dompté les eaux du lac, place à la course à vélo. Avec ses 180 km à travers le massif des Bauges, cette section est réputée pour être l’une des plus difficiles du triathlon. Les athlètes doivent affronter un dénivelé positif variant entre 3800 et 4300 mètres, franchissant cinq cols majeurs, dont le Semnoz. Autant dire que cette partie demande non seulement de l’endurance, mais aussi une excellente gestion de l’effort.

Pour clore ce défi titanesque, les participants enchaînent avec un marathon de 42,195 km. Divisée en deux segments selon leur performance, la course se termine soit au sommet du Semnoz pour les « Top Finishers », soit au bord du lac d’Annecy pour les « Lake Finishers ». Seuls les athlètes ayant atteint le dernier segment avant 17h30 peuvent entreprendre l’ascension finale du Semnoz, ajoutant ainsi une pression supplémentaire pour ceux déterminés à gravir ce dernier obstacle.

A lire :  Compétitions cyclosportives : des épreuves cycliste ouvertes à tous les niveaux

Alpsman xperience : des épreuves ouvertes à tous !

Conscient de l’intérêt grandissant pour le triathlon, les organisateurs ont imaginé des formules plus accessibles pour un plus large public, notamment l’AlpsMan Xperience. Cette version allégée propose des épreuves plus courtes en natation, vélo et trail, permettant ainsi à davantage de passionnés de vivre l’aventure AlpsMan à leur rythme.

Pour ceux qui souhaitent un défi intermédiaire, le Half AlpsMan est l’option idéale. Avec 2 km de natation, 100 km de vélo et 16 km de course à pied, cette version reste exigeante tout en étant plus abordable que l’épreuve complète. Les participants terminent également leur périple au sommet du Semnoz, goûtant ainsi à l’intensité de cette montée finale.

Les chiffres témoignent de l’attrait de ces formules diversifiées : le nombre de participants a grimpé au fil des éditions, atteignant près de 238 triathlètes, dont des participants internationaux et des figures emblématiques comme Marcel Zamora. Ce succès s’explique par la variété des formats proposés, rendant l’événement accessible à différents niveaux de préparation.

Alpsman : le triathlon de l'extrême autour du Lac d’Annecy

Une vie phagocytée par l’entrainement

Participer à l’AlpsMan n’est pas une décision à prendre à la légère. La préparation intensive qu’implique cet évènement nécessite une planification rigoureuse et un engagement de tous les instants. Moi, Sébastien, coach sportif et père de trois enfants, je sais combien il est crucial de trouver un équilibre entre vie familiale, professionnelle et entraînement rigoureux.

Les triathlètes doivent suivre un programme d’entraînement intense, souvent sur plusieurs mois, pour être prêts le jour J. Cela signifie courir de longues distances, nager des heures en eau libre et grimper des cols montagneux en vélo. Certains s’entraînent même à simuler les conditions extrêmes et l’altitude des Alpes pour optimiser leurs performances.

Ce dévouement se reflète dans les performances des compétiteurs. Chaque année, des temps impressionnants sont réalisés, avec des noms comme Thomas Lemaitre et Élodie Davy qui se distinguent régulièrement. Ces athlètes incarnent la persévérance et la détermination, inspirant de nombreux amateurs à dépasser leurs propres limites.

A lire :  Aquamotion Courchevel : le plus grand parc aquatique d'altitude de France !

Le triathlon et son engagement écologique

Au-delà du défi sportif, l’AlpsMan se distingue par son engagement environnemental et social. Les organisateurs mettent un point d’honneur à réduire l’impact écologique de l’événement, en collaboration avec des partenaires comme Triloop pour des textiles écoresponsables et le programme « Sport Planète ».

Différentes initiatives sont mises en place pour encourager les comportements respectueux de l’environnement. Les déchets sont triés et recyclés, des gobelets réutilisables sont distribués et des zones de propreté sont installées tout le long du parcours. De plus, un village de partenaires accueille les visiteurs, mettant en avant des produits et services écoresponsables.

L’événement inclut également un volet éducatif, avec des épreuves pour enfants telles que l’AlpsKid, visant à sensibiliser les plus jeunes à l’importance du respect de l’environnement et à leur donner le goût du sport dès le plus jeune âge.

ÉpreuveDistanceLieu de fin
Natation3,8 kmRive du Lac d’Annecy
Vélo180 kmMassif des Bauges
Course à pied42,195 kmSommet du Semnoz ou bord du Lac d’Annecy

Alpsman xtrem triathlon : un défi d’envergure

Évènement phare de l’année sportive, l’AlpsMan Xtrem Triathlon se distingue par son parcours de folie et ses conditions extrêmes. Ce triathlon XXL réputé très difficile aura lieu ce week-end, du 9 au 11 juin, à Annecy. Préparez-vous à vivre 3,8 km de nage, 180 km de vélo et 42,195 km de course à pied. Du grand spectacle vous attend !

Le Tournant, segment crucial de la course, rajoute une dimension stratégique : passer avant 17h30 pour pouvoir conquérir le Semnoz. De nombreux triathlètes s’entraînent spécifiquement pour cette coupure nocturne, afin d’éviter les dangers de la montée en pleine nuit. Les coupures nocturnes et les barrières horaires font partie intégrante de cette course légendaire.

Avec une foule enthousiaste le long du parcours et un engagement écologique sans précédent, l’AlpsMan ne se contente pas seulement de pousser les limites physiques des participants, mais vise aussi à laisser une empreinte positive sur l’environnement et la communauté locale.

En participant à ce triathlon de légende, chaque athlète, qu’il soit amateur ou professionnel, contribue à une tradition d’excellence et de respect des valeurs sportives et écologiques. L’AlpsMan n’est pas seulement une course, c’est une aventure humaine, un défi personnel et une célébration de la nature exubérante de la Haute-Savoie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut